Pour Nadia II

Pour Nadia II

Un rubis d’amour tout rond éclate dans ton regard
Comme un long sanglot tout chaud, brillant de tout son éclat
Sur mes lèvres ton sourire s’étend, fait un écart
Propre et brillante courbe, il file vers l’horizon plat

Un cœur battant d’énergie douce, danse follement
Le long de ton cou s’enroule un parfum chaud, capiteux
Il tourbillonne, léger dans l’air et meurt mollement
Sur un sol précieux que je foule d’un pas vaniteux

Je regarde une princesse, une amazone, une reine,
Que nulle tempête n’ose croiser sur son chemin
Sous la peau de mes tempes, bat un sang seul dans mes veines
Que je garde comme un cœur précieux au creux de ma main.

© Patrick Bonnet, 19 juillet 2006.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s