Il était une fois

Il était une fois
Une perle d’océan
Qui échoua sur la côte
Pour me demander d’être patient
Alors sans attendre j’ai inventé un ouragan
Je mourus noyé
Naufragé du destin ou comme par hasard
Je ressuscitai
La perle d’océan se transforma d’abord en sirène
Puis en femme entière
En femme mate et sereine
Et il a suffi d’une poche trouée
Pour qu’elle disparaisse à jamais.

© Patrick Bonnet, 1992.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s