Un effort pour écrire

∞ Un effort pour écrire, un effort en vain,
Écrire sans fin, écrire la faim, la fin.
Un effort automatique, sans tique fait clic ! Sans machine.
La machine prolonge la main, sans fin.

C’est pourquoi la machine/main écrit toute seule sans fin,
Sans faim.
Aliments, fioul, moteur, machine au lointain avenir
Sans fin.

Bleuir le papier dans un passé longtemps oublié.
Écrire en vain pour ne pas mourir le lendemain.
Un effort automatique, une arme automatique,
Une âme sans déclic.

La fin sans fin s’approche à grands pas lents et ordonnés.
Droite comme la mort, la fin s’annonce fière et douce
au creux d’une main, au sein d’une encre bleue ordonnée ;
prête à faire un effort pour écrire en vain, la fin ∞

© Patrick Bonnet, 2005.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s